***

BULLETIN D'INFORMATION

ÉDITÉ PAR LA COMMISSION D'ISRAËL

ENCOURAGEMENTS A ISRAËL, CENTRE ÉTERNEL DE L'ATTENTION DU MONDE


Retour page d'accueil

PLEINS FEUX SUR LE SIONISME

 ÉDITÉ PAR LA COMMISSION D'ISRAËL

 *  *  *

Une vue du Sionisme en relation avec la Bible, l'État Juif et la Paix du Monde, par des « Croyants Sionistes »

« Le Sionisme est, en somme, l'effort constant et implacable pour réaliser la vision nationale et universelle des prophètes d’Israël ». Yigal Alon à l'Assemblée générale des Nations Unies 30 Septembre 1975.

EN CETTE ÉPOQUE TROUBLÉE, et probablement pour la première fois dans la mémoire de l'histoire, les esprits réfléchis éprouvent un sentiment de perplexité et d'appréhension sur une échelle véritablement universelle, à mesure que la perspective d'un échec et de l'effondrement de notre ordre mondial se profile à leurs yeux, tel un spectre sombre. Nous lisons que, dans le passé, des hommes ont cherché, et en général trouvé, des alternatives lorsque leurs conditions de vie devenaient inacceptables, supposant toujours que ces alternatives étaient là pour être découvertes. Au pire, des peuples venus de l'extérieur apparaissaient et assumaient le pouvoir lorsqu'une nation, ou même un empire, croulait dans un état de décadence anarchique. Il se trouva toujours des alternatives et avec elles, l'Espoir.

La pensée embarrassante, effrayante, qui, continuellement et avec toujours plus d'insistance, s'impose, est que le monde vient à manquer — ou est déjà à court — d'alternatives. Il n'existe pas, à l'heure actuelle, de « peuples de l'extérieur » vers lesquels se tourner, puisque dans notre monde qui se rétrécit sans cesse, toutes les nations sont concernées et que les peuples « de l'intérieur » atteignent leurs limites.

Des avertissements ont retenti, des ultimatums ont été lancés et toutes sortes de catastrophes, allant d'un désastre économique et social à l'échelle mondiale jusqu'à l'anéantissement universel et la destruction de la planète, ont été prédites comme châtiment pour n'avoir pas réussi à trouver un ordre mondial de rechange. Cependant, les problèmes auxquels l'humanité fait face, avec la montée générale de l'agitation, sont si complexes et si vastes qu'aucun des sages de ce monde n'a une idée de la nature de cette alternative — ou même s'il en existe une.

UN ÉVÈNEMENT HISTORIQUE UNIQUE

C'est dans ce cadre menaçant qu'un événement de dimensions véritablement historiques s'est produit, sans précédent et contre toute probabilité, sur la scène mondiale. Le rassemblement, dans son ancienne patrie, du peuple d'Israël que l'exil avait dispersé dans tous les pays du monde, son ascension soudaine et dramatique à l'état de nation et son influence dans les affaires du monde, sont uniques.

L'espérance pour le juif survient à une époque où l'espérance pour le monde Gentil fait défaut,  à mesure que s'imposent l'incertitude, la crainte et un désespoir grandissant. Les Marxistes, les Monétaristes [certains théoriciens économistes] et tous les philosophes politiques et économiques modérés ont visé une prospérité future, mais sans effet. Ils ont cherché, par une nouvelle croissance industrielle, par de nouvelles structures sociales, par de nouvelles alliances et fusions et par tous les moyens concevables, à stabiliser leur propre situation et celle du monde. Les nouvelles journalières constituent un catalogue déprimant de leurs échecs.

En opposition totale à leur compréhension des choses, la réponse — la seule réponse — à leurs problèmes et la clé d'une sécurité et d'une prospérité mondiales, réside dans le passé où des vérités négligées ont été masquées par le mouvement des affaires de notre civilisation actuelle.

Il appartient au Juif — et en particulier au Juif Israélien — de comprendre cet état de choses, car ces vérités négligées lui appartiennent. En cette époque, où les dirigeants et les sociétés des Gentils perdent confiance en eux-mêmes et en leurs usages, Israël émerge de son passé historique et religieux diversifié avec la perspective d'un futur brillant d'Espoir.

Cependant, si nous considérons la situation actuelle d'Israël, qui pourrait croire une telle chose ? Sous la menace extérieure de forces armées et d'un boycott économique, largement dépassé en nombre par ses ennemis jurés, avec des alliés au soutien hésitant, déchiré intérieurement par des factions politiques, religieuses et ethniques, avec une économie subissant les effets d'une inflation galopante à laquelle peu de pays pourraient survivre — où peut-on trouver une raison d'espérer ?

La meilleure et peut-être la seule réponse à une question aussi profonde et aussi complexe est simple et générale. Toute l'espérance d'Israël, qui, à son tour renferme l'espérance fondamentale de toute l'humanité, est contenue en un seul mot. Il s'agit du mot « Sionisme ». Il est écrit : « Et beaucoup de nations iront, et diront : Venez, et montons à la montagne de l'Éternel, et à la maison du Dieu de Jacob, et il nous instruira de ses voies, et nous marcherons dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de  Jérusalem, la parole de l'Éternel. Et … une nation ne lèvera pas l'épée contre une autre nation, et on n'apprendra plus la guerre » (Michée 4 : 2, 3). « La joie de toute la terre est la montagne de Sion ... la ville du grand roi » (Ps.  48 : 2).

Jacques Obojtek

 

A suivre : « LES ORIGINES DU SIONISME »...

 

redaction@israelvivra.com

*   *   *

Retour haut de page

***