***

BULLETIN D'INFORMATION

ÉDITÉ PAR LA COMMISSION D'ISRAËL

ENCOURAGEMENTS A ISRAËL, CENTRE ÉTERNEL DE L'ATTENTION DU MONDE


Retour page d'accueil

LE RETOUR D'ISRAEL DANS SA TERRE

ÉDITÉ PAR LA COMMISSION D'ISRAËL

*  *  *

Préambule

LE PEUPLE D’ISRAËL

DE RETOUR DANS SA TERRE PROMISE

(Et nous nous réjouissons avec lui)

Le seul peuple qui, doit son origine ethnique à un homme qui répondit à ce qu'il pensait être une promesse divine et un appel divin est le peuple sémitique, les fils d'Abraham. Gen. 12 : 13 : « Va-t-en de ton pays et de ta parenté et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai ; et je te ferai devenir une grande nation, et je te bénirai et je rendrai ton nom grand ; et je bénirai ceux qui te béniront et je maudirai ceux qui te maudiront, et en toi seront bénies toutes les familles de la terre ». C'est le commencement des Hébreux. Le mot « hébreu » signifie « qui vient d'au-delà [ou qui traverse] ».

Connaissant bien Israël, je suis de plus en plus déçu, et même scandalisé, comme mes amis, par la position générale de la France, depuis des années, à l’égard de ce pays. Dans toutes les classes dirigeantes et d’information, à part quelques exceptions que nous saluons, c’est à qui renchérira pour salir ce peuple, prouvant par là-même une ignorance réelle ou feinte de son histoire ancienne. En outre, cet antisionisme, car il faut appeler les choses par leur nom, encourage un antisémitisme concrétisé par des actes de plus en plus fréquents et graves.

Plus que jamais, il va falloir qu’Israël lève les yeux vers L’Eternel, et puise la force dans les promesses qu’Il a faites à Son peuple choisi, Israël, envers qui Il s’est engagé par serment. Nous sommes un peu comme David devant Goliath. La fronde et la petite pierre de la Vérité divine auront un jour la victoire sur l’armure encombrante du mensonge. Notre combat, se situe plus spécialement sur le plan religieux, opposé en majeure partie à celui d’une chrétienté en déclin. Mais nous reconnaissons aussi le courage des chefs de Juda Zach. 12 : 6, 7.

J.O.

*  *  *

YOM HAATSMAOUT SAMEAH — HAG SAMEAH A TOUT AM ISRAEL

BONNE FETE AU PEUPLE D’ISRAEL

 68ème anniversaire de la création de l'Etat d'Israël

 *  *  *

Comme chaque année, nous avons une pensée toute particulière pour tous les soldats tombés au champ d'honneur afin d'assurer l'indépendance, la survie puis la défense de ce jeune Etat. Yom Haatsmaout, jour de l'indépendance  est célébré chaque année le 5e jour du mois d’Iyar selon le calendrier hébraïque. Ce fut ce jour là le 14 mai 1948 qu’a été proclamée la création de l'Etat d'Israël et que la déclaration d'Indépendance de l'Etat d'Israël de David Ben Gourion est entrée dans l'histoire.

 *  *  *

Lien vidéo : http://www.israelvivra.com/1948_etat.mp4

 *  *  *

Le 14 mai 1948, Israël se proclama une nation. Il était impératif qu'il soit reconnu comme entité politique par les autres nations, s'il devait survivre. Les Nations Unies avaient partagé la Palestine, mais les six pays arabes environnants déclarèrent : « Nous allons vous rejeter dans la Méditerranée », Harry Truman était à l'époque le Président des Etats-Unis. Le Département d'Etat américain [L'équivalent du Ministère des Affaires Etrangères] et les généraux du Pentagone lui dirent : « Vous ne pouvez pas reconnaître Israël ». Ce n'était pas qu'ils ne lui manifestaient aucune sympathie, mais les réalités du moment disaient : « Regardez, Israël n'a aucune chance ; six nations arabes vont l'attaquer et il sera rayé de la carte. Si nous le reconnaissons et qu'une semaine plus tard, il n'existe plus, nous aurons fait une gaffe diplomatique ».

M. Truman était enclin à suivre ce conseil ; mais bien longtemps auparavant, il avait tenu un magasin de vêtements pour hommes avec un associé juif. Son associé fit spécialement le voyage du Missouri et prit l'avion pour Washington ; il y supplia son vieil ami d'accorder une chance à la nation d'Israël. Et M. Truman, contre l'avis du Département d'Etat et d'un grand nombre de généraux, reconnut l'Etat d'Israël.

Et D.ieu a béni les Etats-Unis plus qu'aucune autre nation, à l'exception d'Israël. Ceci est dû, pour une grande part, au fait que les Etats-Unis, à cette époque, à l'inverse de toutes les autres nations puissantes, reconnurent que les Juifs devaient avoir un Etat en Israël. La Grande Bretagne alla contre son obligation morale et, comme résultat, a descendu la pente.

« Je bénirai ceux qui te béniront [je favoriserai ceux qui te favoriseront], et je maudirai ceux qui te maudiront [j'apporterai la ruine sur celui qui essaiera de te ruiner].

 

Le 14 mai 1948, le général Sir Alan Gordon Cunningham dernier haut commissaire de la Couronne britannique en Palestine quitta la Palestine pour la dernière fois. David Ben Gourion lut la Déclaration d'Indépendance d'Israël à 16 heures. A 17h00 l'invasion de colonnes arabes surpassant en nombre les forces combattantes d'Israël à dix contre un commençait. A 17h25, les premières bombes arabes atteignaient l'aéroport de Tel-Aviv. Cependant, une année plus tard avec 6 000 morts et d'autres pertes, Israël avait survécu et s'était agrandi d'un millier de miles carrés [1 mile = 1 609 m² environ].

Avant son dixième anniversaire Israël ne subit aucune autre guerre ; en 1967, avec la guerre des Six jours, il obtint le contrôle d'un territoire trois fois plus étendu et, pour la première fois depuis environ 2 500 ans, occupa la vieille Ville et la mit sous son contrôle direct. Les cinq états arabes très vite, reçurent la première d'une série de leçons amères qu'Israël était de retour dans SA TERRE et qu'il était là pour y rester.

Lien vidéo : http://www.israelvivra.com/guerre_des_six_jours.mp4

 *  *  *

En mai 1980, il y a quelques 3 000 000 Juifs de 72 pays vivant dans le pays. A maintes reprises, ils racontent l'histoire de la manière dont ils ramenèrent dans leur patrie les Juifs yéménites. Car durant toutes les années depuis que Salomon avait fait descendre quelques familles pour apprendre au peuple à extraire le cuivre, des Juifs vécurent dans le désert du Yémen et se développèrent jusqu'au nombre de 49 000, ayant gardé leur identité depuis 2 900 ans. « Nous les ramenons tous au bercail ». disent-ils, en montrant l'un après l'autre les Yéménites dans leurs vêtements particuliers.

Trois aérobus furent utilisés pour le transport de ce peuple dans sa patrie, des gens qui n'avaient jamais vu un avion, sauf ceux volant au-dessus d'eux — quelques-uns au moins n'en avaient jamais vu au sol. Qu'est-ce qui les garda unis ensemble ? Qu'est-ce qui les fit tout quitter, se rassembler et s'embarquer dans ces avions pour aller vers un pays qu'ils n'avaient jamais vu ? « Nous n'en laissâmes aucun en arrière. Nous les ramenâmes tous dans leur patrie », répètent-ils souvent.

Oui, tout comme la main d'Abraham a été retenue de tuer son fils Isaac, ainsi les ennemis d'Israël, qu'ils soient Arabes ou Gentils, seront contrecarrés dans leurs efforts de destruction du peuple juif. « Aucun instrument formé contre toi ne réussira » écrit le prophète d'Israël, Esaïe (54 : 17). Il n'y a pas d'attentat-suicide, pas de missile, pas de plan de combat assez puissant pour séparer le peuple de la terre de D.ieu, de la terre qu'Il lui a donnée. Il reste à voir si l'état palestinien deviendra réalité, mais le D.ieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob ne le permettra pas aux dépens de l'existence d'Israël.

DES CHOSES MERVEILLEUSES

« Comme aux jours où tu sortis du pays d'Egypte, je lui [Israël] ferai voir des choses merveilleuses. Les nations verront et seront confondues à cause de toute leur puissance ; elles mettront la main sur la bouche, leurs oreilles seront sourdes » (Michée 7 : 15, 16).

Quand Israël fut délivré d'Egypte, il y a environ 3 000 ans, ce fut au milieu d'une grande épreuve et d'une grande détresse, mais néanmoins par des choses merveilleuses faites par D.ieu en sa faveur. De même maintenant sa délivrance entraîne beaucoup de souffrance et de détresse, mais D.ieu fait pour lui des choses merveilleuses et lui donne des victoires étonnantes sur ses ennemis, ainsi que l'exprime notre texte.

La destruction écrasante des ennemis d'Israël dans ce grand Temps de détresse ne peut être convenablement comparée qu'à la terrible destruction de Pharaon et de ses armées, alors qu'ils tentaient de reposséder Israël, que D.ieu était en train de délivrer.

1948-49 : Guerre israélo-arabe.

1956 : Crise du canal de Suez.

1967 : Guerre des Six Jours.

1973 : Guerre de Kippour.

1982 : Guerre du Liban.

1987 : Première Intifada.

1991 : Guerre du Golfe.

1996 : Raisins de la Colère sud Liban.

2000 : Seconde Intifada.

2002 : Rempart défensif Gaza avril.

2004 : Jour de pénitence Gaza septembre.

2006 : Opération Pluies d'été, Gaza juin.

2006 : Deuxième guerre du Liban juillet.

2008 : Hiver chaud Gaza février.

2009 : Plomb durci Gaza janvier.

2012 : Pilier de défense Gaza novembre.

2014 : Bordure protectrice Gaza juillet.

2015-2016 : Terrorisme (couteau, voiture bélier etc.)

 

Es. 54 : 17  « Aucun instrument formé contre toi ne réussira, et toute langue qui se lèvera contre toi en jugement, tu la condamneras. C’est là l’héritage des serviteurs de l’Éternel, et leur justice est de par moi, dit l’Éternel ».

 

Israël vivra, oui, Israël vivra Eternellement sur SA TERRE.

 

 

Jacques Obojtek

Pour la Commission d'Israël

*  *  *

Vos questions, suggestions ou informations sont les bienvenues : redaction@israelvivra.com

 

redaction@israelvivra.com

*   *   *

Retour haut de page

***