***

 

ENCOURAGEMENTS A ISRAËL, CENTRE ETERNEL DE L'ATTENTION DU MONDE

Retour accueil

ROCH  HACHANA

 

Chers amis comme chaque année [et ceci depuis plus de 46 ans] nous nous joignons tous au nom de la Commission d’Israël, de M. Gilbert Hermetz (97 ans) et en mon nom pour vous souhaiter nos meilleurs vœux de ROCH HACHANA — à tous nos amis juifs, israéliens, à tout Israël.

Notre vœu le plus cher pour cette nouvelle année, dans ces temps troublés, est d’encourager tout Israël à regarder en haut, et lever la tête, parce que sa délivrance approche, notre certitude absolue est, que l’Eternel est fidèle à Sa promesse — qu’Israël ne serait jamais plus repris au peuple juif.

Nous encourageons également à accomplir l'acte juif par excellence : l'Alyah permettant aux juifs mus par l'amour de leur pays de retrouver ce qui leur appartient : LEUR TERRE promise par L'ETERNEL Lui-même.

A l’image de Naomi et de Ruth, nous vous encourageons à garder la devise « D.ieu d’abord », et pour ceux qui se sont éloignés de D.ieu, de revenir vers Lui et rester fidèle à Ses promesses. Lui délivrera Israël au jour de la détresse pour Jacob.

Avec tous mes amis de la Commission d’Israël, nous prions pour l’accomplissement des promesses faites par serment à Abraham, réitéré à Isaac puis à Jacob par notre D.ieu fidèle.

Nous ne pouvons pas dire sans nous tromper que notre joie dans le Seigneur peut être telle qu'elle écarterait toute larme, tout cri, tout désespoir ou toute crainte. Mais nous devons nous réjouir de plus en plus alors que nous ressentons les confirmations que D.ieu est pour nous et que toutes choses concourent pour notre bien. Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur, je le répète, réjouissez-vous. Si une période de tristesse vous touche et que vous la surmontez, une fois encore, réjouissez-vous.

 

Jacques Obojtek

pour la Commission d'Israël

redaction@israelvivra.com

 


 

SHANA TOVA... ISRAËL

Œuvre de M. Michèle Debieuvre (Doubior)

En dépit des drames, des souffrances, des pertes, de l'incompréhension, des mensonges, de l'hypocrisie, de la haine, de l'opposition etc., du monde entier à quelques exceptions près nous présentons nos meilleurs vœux de Roch Hachana à tous nos amis israéliens et juifs, à tout Israël.

Face à l'angoisse qui étreint les cœurs, ou au secret désir d'hommes politiques, de journalistes jouant au devins et ayant déjà prévu la fin d'Israël, à tous ceux qui s'interrogent : « Israël survivra t-il ? », nous répondons, avec la Bible, donc avec Dieu « Israël VIVRA éternellement ».

Nous laissons à l'Éternel le soin de juger tous les responsables de cette opposition à ce petit peuple. Nous les plaignons pour leur ignorance, réelle ou feinte concernant son passé quatre fois millénaire et celui, datant de 1948, du soi-disant peuple palestinien, entraîné par ses dirigeants dans les mêmes souffrances pour ces Arabes que celles infligées au peuple d'Israël.

Le passé est le garant de l'avenir et Israël vivra parce qu'il doit accomplir la mission que lui a assignée l'Éternel à travers Abraham à qui Il avait dit, en Genèse 22 : 16 à 18 « ... et toutes les nations de la terre s'estimeront heureuses par ta postérité en récompense de ce que tu as obéi à ma voix ». De nombreux passages parallèles peuvent accompagner chacun de ceux qui seront présentés ici. Nous citerons encore un passage important montrant la pérennité d'Israël. En 1 Chroniques 16 : 15-18 : « Rappelez-vous éternellement son alliance, le pacte qu'il a promulgué pour mille générations, qu'il a conclu avec Abraham, Qu'il a fait par serment avec Isaac, Il l'a érigé en loi pour Jacob, en contrat immuable pour Israël, C'est à toi, disait-il, que je donnerai le pays de Canaan, Comme un lot héréditaire ». Ceci concerne bien toute la terre qui lui fut allouée et occupée par les 12 tribus, y compris à l'Est du Jourdain.

En Lévitique 26, à quatre reprises Israël est menacé de dispersion en cas de désobéissance. Celle-ci eut bien lieu, en deux temps. Mais les versets 40 à 46 rappellent que D. ne l'oublierait ni ne l'abandonnerait jamais et qu'Il le rétablirait dans son pays ; à maintes reprises les prophètes répétèrent ces promesses, en particulier Jérémie 31 : 31-40 et Amos 9 : 11-15. Des visites à Tekoa nous ont prouvé que cette promesse est accomplie. Israël est bien de retour sur Sa terre.

Quand ce retour commença t-il ? Dés 1876, dès chrétiens indépendants le savaient proche sans en connaître la date exacte, ni la forme. Ce retour commença de façon timide, avec les décisions prises au Congrès de Berlin en 1878. Qui en décida ainsi ? Les 20 nations européennes réunissant, sous la présidence de Disraéli, [Lord Beaconsfield] 10 groupes de langues. Pour la première fois depuis des siècles, un retour dans ce qui était alors sous domination ottomane, était envisageable. Passant sous silence le début réel du Sionisme politique et les alyas successives, surtout à partir de 1917, nous constatons que ces Nations ne pouvaient prévoir que, 70 ans après le Congrès de Berlin, Israël serait à nouveau une Nation qui ne sera plus détruite.

Pouvons-nous croire une seule seconde que l'Éternel aurait rassemblé Son peuple pour mieux le détruire ? Nous pensons plutôt que, en s'opposant ainsi à ses droits légitimes sur SA terre, les nations, 25 dans l'U.E, avec les mêmes groupes de langues, sont en train de programmer leur propre destruction en tant qu'entités politiques ; cela aussi est décrit, en Sophonie 3 : 8 : « ...Aussi bien c'est l'arrêt [de ma volonté] de réunir les peuples, de convoquer les royaumes, afin de déverser sur eux mon courroux, tout le feu de ma colère : oui, par le feu de mon indignation, toute la terre [symbolique — réd.] sera dévorée ».

Une autre prophétie semble être en cours d'accomplissement ; jamais nous n'avons vu une telle sauvagerie, en dehors peut-être de celle qui a présidé à la shoah, mais sous d'autres formes.

En Genèse 16 : 12, nous lisons : « Celui-ci [Ismaël] sera un onagre parmi les hommes : sa main sera contre tous et la main de tous contre lui ; mais il se maintiendra à la face de tous ses frères ». Sachant qu'Ismaël est l'ancêtre des nations arabes, nous pouvons en déduire sans spéculation que le terrible terrorisme arabo-islamiste actuel, menaçant tous les peuples, Juifs « Croisés » et autres non-musulmans du monde entier, accomplit en ce moment cette prophétie. Les Nations font à présent la triste expérience de ce que subit Israël depuis des années. Le remède à toutes ces choses n'est plus à l'échelle humaine et toute personne ne vivant pas en Israël même devrait se garder de toute critique indécente à l'égard de ceux qui ont actuellement une charge écrasante à la tête de ce pays meurtri.

Mais nos vœux de Rosh Hachana s'appuient sur les promesses d'un avenir radieux, quand chacun reverra tous ses chers disparus ; quand tout Israël sera revenu à son Dieu et à ses promesses : quand il sera, héritage de Dieu, une bénédiction au milieu de la terre, avec l'Égypte et l'Assyrie : Ésaïe 19 : 24, 25 ; quand tous les peuples loueront l'Éternel avec une langue purifiée Sophonie 3 : 9, en accord avec Ésaïe 2 : 2-5. Et ce ne sont pas des promesses d'homme, mais de D.

SHANA TOVA et courage

Gilbert Hermetz

Rédaction Jacques Obojtek

 

 

 

Retour haut de page

 

***